MES AMIS LES POETES ET ECRIVAINS

Publié le par Patrick Granet

MES AMIS LES POETES ET ECRIVAINS

- Charles BOTHY

J’ai publié 2 romans aux éditions de la cinquième Heure, un micro-éditeur local, sous le pseudonyme de Tobi SELRACH.

Le premier est FACHE DE SA VIE, un polar de 120 pages. Je pense t’en avoir offert un il y a 2 ans. Il est vendu au prix de 10 euros.

Le second est sorti voici 2 mois. Il s’intitule LE RETOUR DE ZULFIKAR. C’est un roman d’aventures sur fond de terrorisme. L’action se passe à Venise et en Turquie. Il fait 317 pages et est vendu au prix de 20 euros.

Ces romans sont disponibles dans les librairies de la région namuroise ou en le commandant sur le site charlesbothy@SKYNET.BE . Il y a un supplément de 2 euros pour le port.

Règlement au nom de BOTHY Charles rue des houillères nr 3 B-5190 SPY – JEMEPPE-sur-SAMBRE sur le compte IBAN BE45 0011 9359 3989 Code BIC GEBABEBB par virement international. Les chèques nominatifs et les eurochèques sont refusés par les banques belges.

Bonjour de ma part à toute la famille. Bon vent.

Charles



Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection Antivirus avast! est active.

Répondre, Répondre à tous ou Transférer | Plus
Cliquez pour répondre à tous
Envoyer

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

il y a 10 minutes

itinéraire d'un ambertois

piranhas.over-blog.com

mémoires

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

17 juin

http://mato-witko.revolublog.com/

La Patte de l'OURS - un coup de griffes, ça n'peut peut pas faire de mal

mato-witko.revolublog.com

VIENS ENTRE MES BRAS. Patrice. 17 décembre 2000. Si la vie est pour toi un cauchemar,Si elle est horreur et angoisse,Alors, viens entre mes bras te réfugier.Si la vie est pour toi un sombre voile noir,Si elle est peur et violence,Alors, viens entre mes bras l’oublier. Si la vie est pour...

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

17 juin

http://www.mo3t.org/fr/

MO3T

www.mo3t.org

Le potentiel de croissance d'un marché n'est atteint que lorsqu'une multitude d'acteurs peuvent coexister. Et pour cela il faut qu'existent des standards d'échange ouverts.

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

17 juin

C.A.L.C.R.E. =http://www.cosecalcre.com/2nd%20site/edito03_07_2013.htm

Edito du président Cose Calcre 2013

www.cosecalcre.com

Chers adhérents, vous vous êtes retrouvés sur Internet, voire perdus parfois dans la jungle des propositions numériques de publication. Ne jetez pas le bébé manuscrit avec l'AUDACE, nous vous disons pourquoi !

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

17 juin

Edition : http://www.loieplate.com/catalogue-livres/audace.php

oie plate - dition - le guide Audace

www.loieplate.com

Document vierge sans aucun style

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

16 juin

J’aimeJ’aime · · Partager

  • Samir Oubaya aime ça.

  • Memoires Ambert , puisque dans un premier temps , je vais aborder ma petite enfance. Je parlerai de ma famille paternelle puis maternelle . C'est ma psyhanalise personnelle. ici vous voyez la mairie ronde , l'ancienne poste , ma maternelle , la maison familiale.

    J’aime · Répondre · 2 · 16 juin, 22:54

Stimuler cette publication

16 juin

Memoires

itinéraire d'un auvergnat : son histoire , son pays.

Livre : 7 personnes aiment

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

16 juin

A voir aussi : patrickgranetposts.trumble.com

J’aimeJ’aime · · Partager

Stimuler cette publication

Voir plus d’actualités

Vous voulez plus de mentions J’aime pour votre Page ?

Une manière inédite et simple de créer une publicité pour encourager d’autres personnes à aimer votre Page.

-Patrice KAPP

AVEZ-VOUS CONNU ?

Dîtes-moi donc, vous, qui me regardez ce soir,
Avez-vous déjà connu la faim ?
Celle qui vous poignarde l’estomac sans fin,
Celle qui vous affaiblit jusqu’au désespoir ?

Dîtes-moi donc, vous, qui me regardez ce soir,
Avez-vous déjà connu le froid ?
Celui qui vous engourdit le corps ?
Celui qui provoque frissons et émois ?

Refrain :

Avez-vous déjà vu la souffrance d’un être
Seul face à sa misère ?
S’éteindre peu à peu,
Se consumer à petit feu…

Dîtes-moi donc, vous, qui m’écoutez ce soir,
Avez-vous déjà été assoiffés ?
À vous étrangler, à vous étouffer,
À vous pendre seul dans le noir ?

Dîtes-moi donc, vous, qui m’écoutez ce soir,
Avez-vous déjà connu la haine ?
Celle qui vous enchaîne
Aux fers des peines quotidiennes ?

Dîtes-moi donc, vous, les insouciants,
Avez-vous connu la honte, l’avilissement ?
La honte de mendier pour survivre ?
L’avilissement de ne plus être libre ?

Dîtes-moi donc, vous, qui souriez béatement,
Avez-vous déjà eu envie de vous donner la mort ?
De voguer vers d’autres rives, vers d’autres ports ?
Ne plus être un amas de chairs, répugnant ?

Dîtes-moi donc, vous,
N’avez-vous jamais songé
À enfin vous venger
De votre pire ennemi ?
De lui ôter la vie
En mémoire des victimes
Tombées par ses crimes,
Sacrifiées, hurlant leurs hymnes ?

Dîtes-moi donc, vous,
Avez-vous le courage
D’assumer vos rages,
De renverser les fous
Qui dirigent le monde ?

Avez-vous déjà vu la souffrance d’un être
Seul, face contre terre ?
Se tordre de démence, de douleur,
Un filet de fiel et de sang suintant de son cœur ?

Patrice, 12 juin 2002.

Publié dans Poètes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article